LA LETTRE

1 2 3 Culture Commerce et Mono-activité Démocratie locale Économie Éducation, Enfance et Jeunesse Environnement Espace public et Voirie Espaces verts et Végétalisation Événements et Festivités Histoire et Patrimoine Politique Pollution Portraits Santé Solidarité Sport et Jeux Olympiques Sécurité et Vie nocturne Tourisme Urbanisme Vie de l'Association Propreté Transports et Mobilité douce

RETOUR SUR NOTRE PREMIèRE ASSEMBLéE GénéRALE

11/05/2022

RETOUR SUR NOTRE PREMIèRE ASSEMBLéE GénéRALE

Notre première AG a été l'occasion de faire un bilan de notre première année d'activité! Pas de panique si vous l'avez manquée, vous pouvez retrouver le bilan de notre action dans notre rapport annuel 2021. Cette première année est un vrai succès! Grâce à votre soutien, nous avons atteint notre objectif de 100 adhérents et sommes l'association de riverains la plus importante du 10è. Ça compte dans notre crédibilité et notre influence auprès des pouvoirs publics…

 

C’était notre première assemblée générale et nous espérons que vous serez indulgents pour le délai avec lequel nous revenons vers vous à ce sujet.

Nous remercions tous les participants pour leur confiance, puisque l’ensemble des résolutions présentées ont été adoptée à l’unanimité !

Plus généralement, nous tenons à tous vous remercier vivement pour votre soutien, car cette première année d’exercice a été un succès. 
Nous avons réussi à rassembler plus de 100 adhérents !! Nous avons ainsi atteint l’objectif que nous n’avions pas osé avouer. D’après nos informations, nous serions donc l’association de riverains la plus importante du 10ème arrondissement ! Merci sincèrement pour votre soutien !

Afin de partager avec vous le succès de notre première année d’activité, vous trouverez ici le premier rapport annuel de l’association  dans lequel vous découvrirez une brève présentation de l’association, mais aussi une synthèse de l’ensemble de nos actions et notre bilan financier.

Au cours de l’assemblée, deux nouveaux administrateurs ont été élus et rejoignent notre conseil d’administration. 
A la suite de l’assemblée générale, le conseil d’administration s’est réuni pour procéder au renouvellement du Bureau.
Vous trouverez ici la liste actualisée des administrateurs et la composition du bureau.


L’année 2022 s’annonce à nouveau pleine de projets, notamment avec l’élection d’un nouveau député pour notre circonscription.
Notez dès à présent que nous organiserons, samedi 14 mai et dimanche 15 mai, des rencontres avec nos candidats députés.

Dans les bonnes résolutions, nous allons tâcher de diffuser notre newsletter plus régulièrement, afin de vous tenir au courant de nos actions et de reprendre des cafés rencontres.
Enfin nous allons lancer rapidement la nouvelle campagne d’adhésion et comptons à nouveau sur votre mobilisation.

L'ensemble des administrateurs reste à votre disposition pour répondre à vos questions, partager vos centres d’intérêts et soutenir vos démarches.
Merci pour votre soutien, notre action n’a de sens que si elle est partagée avec vous !

Rencontre avec les candidats députés de notre circonscription

11/05/2022

Rencontre avec les candidats députés de notre circonscription

Le député exerce un mandat national, mais étant un élu local, il est également un interlocuteur du quartier. Aussi, pour mieux connaitre notre futur élu, le sensibiliser à notre quartier et lui présenter nos propositions , nous organisons des rencontres avec chaque candidat. Vous y êtes chaleureusement conviés!
Ces rencontres seront un temps d'échange, guidé par des sujets communs et la possibilité, pour chaque partipant, d'intervenir et d'aborder d'autres éventuels sujets.

 

Découvrez ICI la liste des sujets que nous aborderons avec les candidats

 

Le programme :

 

SAMEDI 14 MAI à l'hôtel Le Grand Quartier, 15 rue de Nancy

- 14h : rencontre avec Julien Bayou, candidat NUPE
- 16h30 : rencontre avec Elise Fajgeles, candidate La République En Marche

 

DIMANCHE 15 MAI Chez Louis, 8 boulevard Saint-Denis
- 16h30 : rencontre avec Pierre Maurin, candidat Les Républicains

 

Venez nombreux! C'est une belle occasion de nous rencontrer et de découvrir nos candidats.

Réunion du Conseil de quartier St-DENIS/ Paradis

11/03/2022

Réunion du Conseil de quartier St-DENIS/ Paradis

Le conseil de quartier Saint Denis paradis organise une réunion d’information et d’échange avec les habitants le mercredi 16 mars, de 19h à 21h, à l’école du Faubourg St-Denis, 34 rue du Faubourg St-Denis.

 

Les sujets seront variés : les travaux dans le cadre du budget participatif, les terrasses estivales, la nouvelle police municipale, les animations…

 

Venez nombreux !

 

Assemblée générale de notre Association

11/03/2022

Assemblée générale de notre Association

Chers adhérents, chers sympathisants,


Cela fait plusieurs semaines, voire plusieurs mois, que nous n’avons pas pris notre plume pour vous écrire.

En une période chargée pour chacun d’entre nous, nous avons préféré donner la priorité à nos actions.

Néanmoins, nous devons vous faire un bilan de l’année écoulée, alors que nous fêtons notre premier anniversaire !!

Aussi nous avons le plaisir de vous convier à notre Assemblée Générale, qui sera l’occasion de vous présenter un compte rendu de l’ensemble de nos activités et nos prochaines actions.


Samedi 26 mars 2022
de 10h à 12h30
à l’hôtel LE GRAND QUARTIER
15 rue de Nancy 75010 PARIS   >>>

 

L'ordre du jour sera le suivant :
•    Rapport d'activité 2021
•    Rapport financier 2021
•    Projets 2022
•    Élections au Conseil d’Administration
•    Questions diverses

 

Ce rendez-vous annuel est majeur dans la vie de notre association, pour échanger sur l'évolution de notre quartier et sur les actions à mener.
N’hésitez pas à venir accompagné d’un voisin, un ami, une connaissance… concerné par l’amélioration de la qualité de vie et l’environnement de notre quartier.

 

  Merci de vous inscrire ici  

réunion VISIO avec le commissariat du 10è

11/03/2022

réunion VISIO avec le commissariat du 10è

Le Commissariat du 10ème arrondissement organise une réunion de présentation du commissariat et de son action quotidienne, suivi d’un échange avec les habitants.

jeudi 17 mars à 18h30 en visioconférence

 

Pour se connecter à la réunion zoom :
https://us02web.zoom.us/j/81071895875?pwd=OC9MbDNrYzZQcTBHamt2Y2hLeHVHUT09

ID de réunion : 810 7189 5875
Code secret : police10


Venez nombreux !

Mobilisons-nous contre le crack dans notre quartier !

30/09/2021

Mobilisons-nous contre le crack dans notre quartier !

Rendez-vous samedi, 2 octobre à 14h, sur la place de la Bataille de Stalingrad, avec le Centre, les 18,19 & 20è arrondissements pour lutter contre l'ouverture de salles de conso/ de repos dans nos quartiers populaires du N-E !

La Mairie prévoit d’ouvrir « deux sites [de prise en charge du crack] dans le quartier des Grands Boulevards, à la frontière de Paris Centre et le 10ème arrondissement. »
Il est insensé de vouloir imposer un tel projet dans une zone familiale, commerciale, populaire et extrêmement fréquentée, au risque de détruire sa richesse culturelle, alors que les autorités n’arrivent pas à régler nos problèmes depuis des années !
Réglons d'abord les problèmes et nuisances de notre quartier, avant d'y ajouter les trafics et la délinquance associés au crack !
Venez nombreux, c'est maintenant que tout se décide! 

Soutenez notre projet de revitalisation commerciale

27/09/2021

Soutenez notre projet de revitalisation commerciale

Dans le cadre du Budget Participatif, nous avons déposé un projet de revitalisation commerciale afin de lutter contre la mono-activité du quartier.


Après avoir été étudié par les services techniques, une commission d'arrondissement a retenu notre projet en l’associant avec le projet “sauvons Sainte-Marthe”. Il est à présent soumis au vote des habitants jusqu’à ce soir, mardi 28 septembre, 20h.


Pour soutenir notre projet, c’est ici

 


MODALITES DE VOTE

QUI VOTE ? : Tous les parisiens et parisiennes peuvent voter sans condition d'âge, ni de nationalité.

OÙ VOTER ? : En ligne sur budgetparticipatif.paris ou dans les urnes situées à la Mairie du 10e, à la médiathèque Françoise Sagan, Place Poulmarch et à la Maison de la vie associative et citoyenne.

Les votants doivent s'exprimer sur au moins 4 projets du 10e. Le détail des projets est consultable sur le site, ainsi que dans les catalogues disponibles sur les points de vote

NON ! à l'ouverture de nouvelles salles de shoot dans le 10E

10/09/2021

NON ! à l'ouverture de nouvelles salles de shoot dans le 10E

Nous sommes convaincus de la nécessité de nouvelle salles de shoot, mais leurs implantations doivent être réfléchies et envisagées selon l’environnement et les nuisances inévitables qu’elles génèrent. Pour préserver notre quartier, nous vous invitons à signer une pétition et manifester avec l’ensemble des associations et collectifs du quartier.

 

Nous avons appris par la presse, le 31 août dernier, et via un courrier de Madame Hidalgo adressé au Premier Ministre, Jean Castex,  que la Mairie prévoit d’ouvrir « deux sites [de prise en charge du crack] dans le quartier des Grands Boulevards, à la frontière de Paris Centre et le 10ème arrondissement, dont un opérationnel avant la fin de l’année. »

La Mairie a donc décidé, a priori sans aucune information et concertation dans le quartier, d’ouvrir non pas 1 mais 2 salles de prise en charge du crack dans notre quartier, sur les 4 qu’elle ouvrira dans le Nord-Est Parisien. 

Nous avons, le jour même, sollicité un rendez-vous à la Maire du 10è et auprès de Monsieur Grégoire, premier adjoint à la Maire de Paris, afin d’en savoir plus sur ce projet, les lieux retenus… et comprendre pourquoi nous n’avons pas été informés, ni « concertés ». Nous n’avons, à ce jour, aucun retour ! 
C’est donc ça la démocratie participative…


Une nécessité !
Nous partageons évidemment la nécessité de développer une réponse sanitaire à la hauteur des besoins des consommateurs de crack, avec un accompagnement médical, social et psychologique. La méthode, en revanche, nous inquiète et vous avez été nombreux à nous écrire ces derniers jours sur ce sujet.


De nouvelles salles ! 
Notre arrondissement compte à ce jour la seule Salle de Consommation à Moindre Risque (SCMR) d’Île de France et de nombreuses structures dédiées aux toxicomanes : 3 centres d’accueil, 2 unités mobiles, 1 centre de soin et au moins 1 hôtel réquisitionné ! Personne ne peut nier les difficultés auxquelles sont confrontés les riverains de ces structures, notamment la salle de shoot.
Pour désenclaver le quartier de la SCMR et les problèmes de drogue s’étendant à tout notre arrondissement, nous avons largement milité pendant la campagne électorale, auprès des différents candidats, pour l’ouverture d’autres salles. Nous souhaitons que d’autres salles voient le jour dans d’autres zones afin d’avoir une plus large couverture géographique et de réduire l’intensité des nuisances autour de chaque salle. Dans une optique de santé publique et de réduction des nuisances auprès des riverains, les choix d’implantations devraient ainsi favoriser les quartiers à faible densité d’habitation, intra muros ou non, (Par exemple des quartiers de bureau, d’ambassades ou hors de la ville, comme c’est le cas à Zurich ou Strasbourg).
La majorité élue s’y était engagée. Nous étions loin d’imaginer qu’elle envisageait d’en ouvrir de nouvelles dans notre arrondissement !


L’overdose
Ajouter de nouvelles salles dans notre quartier conduirait à un effet d’attractivité des toxicomanes et du trafic de drogue dans notre arrondissement à forte densité résidentielle, ainsi délimitée par une SCMR au nord et 2 salles de prise en charge du crack au sud. L’importance des nuisances augmenterait donc pour un grand nombre d’habitants ! Sans compter que la densité de ce quartier induit déjà de nombreux problèmes : deal, prostitution, agressions et violence, mafias contrôlant l’espace public et la majorité des commerces, sauvettes et trafics, jeux d’argents…
Ni la Mairie, ni la Préfecture ne sont capables de les résoudre à ce jour. Avant d’ajouter de nouveaux problèmes à notre quartier, nous aimerions que les problèmes actuels soient résolus !! 
Les effectifs de notre commissariat sont insuffisants pour faire face aux difficultés grandissantes de notre arrondissement. La police est dépassée par les délits commis dans l’arrondissement. Elle nous indique régulièrement ne pas pouvoir intervenir en raison d'autres urgences dans notre l’arrondissement. 
Quant à la Police Municipale, la Mairie nous a promis de l’installer dans notre quartier, compte tenu de nos difficultés. Mais nous faisons face à une pénurie de locaux et le seul lieu proposé est l’école Paradis que la Mairie envisageait de fermer. Pourquoi dans notre arrondissement devons nous choisir entre une école et un commissariat ?
Cependant, quand il s’agit de trouver un site de prise en charge du crack, la Mairie ne trouve pas un local, mais deux dans le quartier !!!

 

 

Le choix d’implantation des ces nouvelles salles de prise en charge ne tient absolument pas compte des difficultés dans un quartier dense et du retour d’expérience de Lariboisière.
Les Grands Boulevard sont aussi denses (si ce n’est plus). C’est un quartier très familial, qui compte 10 crèches et 5 écoles à proximité. Quelle sécurité et exemple pour nos enfants réserve l’installation de deux salles de crack dans le quartier ?
Les Grands Boulevards sont également très fréquentés, en raison des nombreux lieux culturels qui font l’identité de notre quartier (11 théâtres , 3 cinémas , 3 discothèques  et 2 musées ) et de ses nombreux bars et restos qui en font le « quartier de la soif » (rue du Faubourg Saint-Denis, cours des Petites écuries, rue de Mazagran, Boulevard Bonne Nouvelle…). Le quartier connaît donc une vie nocturne très animée avec de nombreux rassemblements devant ces sites culturels ou de restauration. Le risque est majeur de mettre deux SCMR du crack à proximité d’une population si dense. Sans parler des risques d’incitation/ de tentation que cela peut provoquer auprès des jeunes parisiens fréquentant notre quartier !
Nous nous étonnons par ailleurs qu’après 2 années compliquées pour le secteur culturel et de la restauration, la mairie prenne une telle décision qui aura nécessairement un impact sur les activités de ces secteurs dans le quartier !!


« Chacun doit prendre sa part ! »
Les habitants sont attachés à la vie de quartier qu’ils trouvent dans le Nord-Est populaire de Paris, mais la qualité de vie devient un vrai problème. Elle est la première raison d’exode des habitants ! La forte mixité qui fait la richesse de ces quartiers pourrait rapidement voler en éclat. Les plus aisés partiront, et le Nord-Est de la ville se ghettoïsera, en perdant toute sa mixité sociale !

Il n’y a pas que le 10ème arrondissement qui doit se mobiliser sur la consommation de stupéfiant dans la capitale !! Pourquoi le 10ème devrait compter 3 salles de shoot alors que la majorité des arrondissements n’en n'ont pas ? Nous sommes là victimes d’inégalité !!  
Pourquoi seul le Nord-Est de la ville devrait mettre en place des structures d’accueil et de prise en charge ? N’avons nous pas, dans le 10ème arrondissement et plus largement dans le Nord-Est de Paris, le même droit à une vie paisible et sécurisée que dans les autres arrondissements ?
Quel est vraiment le projet des autorités pour les quartiers populaires ? Les entretenir dans la misère et en rajouter toujours plus ???!!

Au nom de quel droit peut-on ainsi réduire la qualité de vie des quartiers populaires ? Profite-t-on du fait que la population de ces quartiers est moins encline à faire respecter ses droits et que les habitants ont moins le réflexe d’alerter l'autorité publique quand ils voient des incivilités, trafics et consommateurs devant chez eux ? Ou alors est-ce pour protéger le centre ville et les beaux quartiers que la Mairie préfère installer ces salles « à la frontière » de Paris Centre ? 
Nous sentons bien effectivement que la Mairie est en train de recréer cette « frontière » du 17ème siècle et redonner tout leur sens à nos portes Saint-Denis et Saint-Martin. Les « crackeurs » d’un côté, la Zone à Trafic Limité de l’autre ! Deux politiques différentes, deux qualités de vies bien inégales pour les habitants d’une même ville !


Une politique globale de la ville !
Notre arrondissement n’a pas vocation à devenir le plus grand marché de drogues à ciel ouvert.  La politique de la ville doit être globale et pas au détriment des quartiers populaires.

 

Notre position est très claire. Chacun doit prendre sa part ! Nous avons déjà beaucoup donné. NOUS N’ACCEPTERONS AUCUNE NOUVELLE SALLE D’ACCUEIL OU DE PRISE EN CHARGE DE TOXICOMANES DANS LE 10ème, TANT QUE LES ARRONDISSEMENTS HORS DU NORD-EST N’OUVRIRONT PAS DE NOUVEAUX DISPOSITIFS DE PRISE EN CHARGE DE TOXICOMANES !

 

Évidemment, il est très probable qu’aucune mairie d’arrondissement ne soit volontaire pour ouvrir une salle de prise en charge du crack dans son quartier et accueillir une population en détresse, dépendante et souvent violente. Tout le monde est bien conscient des soucis que cela impose dans un quartier dense.
Il faudrait alors réfléchir à d’autres solutions, prenant en compte les nuisances des riverains, et réglementer l’installation de site de prise en charge et de consommation dans des lieux plus éloignés d’habitations, pour ne réduire la qualité de vie d’aucun citoyens (par exemple définir un nombre d'habitants maximum dans le km2 autour de la salle, installer  en quartier non résidentiels, au sein d’hôpitaux, dans des quartiers d’affaires, sur des friches industrielles, …). . Strasbourg et Zurich (notamment) ont fait ce choix, avec le succès qu’on leur connaît !
D’autre pistes pourraient également être envisagées. Comme voter une loi pour la prise en charge médicale de ces personnes qui ne peuvent pas, avec les troubles engendrés par cette dépendance, vivre décemment, dans la rue, sans se mettre en danger leur vie et celle d’autrui. 
Tout est une question de volonté…


Avec l’ensemble des associations et collectifs du quartier, nous avons décidé de mettre en place une pétition et d’organiser une manifestation samedi prochain, 18 septembre à 14h, devant la poste de Bonne Nouvelle, 18 boulevard Bonne Nouvelle.
Venez nombreux et parlez en autour de vous ! C’est notre seule chance d’être entendus

 


Aux détracteurs :

Évidemment, certains vont nous accuser de manquer d’humanité ! Nous rappelons que nous sommes en faveur de davantage de salles de shoot mais avec une meilleure couverture géographique pour toucher davantage de public et avoir un meilleur accueil. La concentration à un seul endroit dégrade le service à ces publics fragiles et dégrade significativement la qualité de vie des riverains, la concentration n’est pas une solution comme cela l’a été tristement illustré récemment avec l’épisode du jardin d’Eole. Pour rappel, notre arrondissement abrite déjà la seule SCMR d’Île de France à ce jour et il serait naif de  nier les problèmes que cette salle engendre.

On aura vite fait de dire qu’il faut ouvrir des salles là où ils sont… Mais il n’y a pas de concentration de toxicomanes sur les grands boulevards et il serait maladroit d’en créer une via l’installation de 2 sites. Les toxicomanes et crackers sont également présents dans d’autres arrondissements de Paris et au delà du périphérique, le fléau s’étendant. Il serait donc plus pertinent de répartir la couverture géographique de ces salles. Par ailleurs, l’histoire montre que les toxicomanes sont mobiles (ils ont quitté les gares de Lyon et Montparnasse pour venir s’installer à la Gare du Nord, par exemple, ou délaissé la colline du crack pour Stalingrad, puis Eole), ce qui plaide en faveur de l’implantation de nouvelles SCMR dans des zones de moindre densité, comme l’ont expérimenté avec succès d’autres villes, Zurich, Strasbourg. 

 

 

1- Le Comedy Club, Le théâtre du Gymnase, le Théâtre de la renaissance, Le Théâtre de la porte Saint-Martin, le Petit Saint-Martin, le Splendid, la Scala, l’Archipel, le Brady, le Théâtre libre et Le Théâtre Antoine.
2 - Le Grand Rex, l’Archipel et le Brady.
3 - Le Rex Club, le Memphis et le Globo.
5 - Le Musée du Chocolat et le Musée de l’éventail.

 

 

télécharger la lettre d'Anne Hidalgo

 

 SIGNONS LA PETITION 

 

télécharger le TRACT de la manifestation

 

 

venez nous rencontrer!

03/09/2021

venez nous rencontrer!

Vous avez des questions ? Souhaitez mieux nous connaître ou échanger sur nos actions ?

Vous avez des idées pour notre quartier, des témoignages à nous partager…  venez nous rencontrer ! 

 

Nous vous donnons rendez-vous dimanche prochain, 12 septembre, de 11h à 18h au Forum des Associations. 

Nous y tiendrons un stand dans le village « engagement, solidarité et citoyenneté » qui sera situé quai de Valmy (plus haut que le jardin Villemin, vers la place Raoul Follereau).

Conviez vos voisins, amis et toute personne souhaitant nous connaître pour débattre des sujets qui les intéressent.

Ce sera l’occasion de faire plus ample connaissance, de répondre à vos questions, d’écouter vos préoccupations et suggestions et de vous partager nos différentes actions.

En plus, nous vous concoctons quelques surprises…